Office français de la biodiversité

Directeur délégué H/F

Référence : 2022/798
Affectation : Direction régionale Bretagne
Catégorie : Encadrement supérieur
Résidence administrative : Le Conquet (29)
Statut du poste : Vacant
Poste à pourvoir le : 01/12/2022
Date limite de candidature : 12/10/2022

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité de la directrice régionale Bretagne

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération selon expérience professionnelle).

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Le Parc naturel marin d’Iroise (PNMI), géré par l’OFB, a été créé par le décret du 28 septembre 2007.

Situé au large de la pointe du Finistère, le Parc naturel marin d’Iroise couvre une surface de 3500 km² entre le Nord de l’Ile d’Ouessant et le Sud de l’Ile de Sein, jusqu’à la limite des eaux territoriales.

Comme tout parc naturel marin, il a pour objectif de contribuer à la connaissance du patrimoine marin ainsi qu’à la protection et au développement durable du milieu marin.

Le Parc est piloté par un Conseil de gestion composé d’acteurs locaux,

Le Parc est constitué d'une équipe de 36 personnes de l’Office français de la biodiversité organisée au tour d’un service ingénierie, d’un service opérations, d’une assistante administrative et financière, d’une chargée de communication et de l’équipe de direction.  Il dispose des moyens techniques et financiers alloués par l’OFB.

Il fonctionne en réseau avec les sept autres Parcs naturels marins de la France hexagonale et d’Outre-mer, via l’animation fonctionnelle transversale de la direction des aires protégées.

Le plan de gestion du Parc naturel marin est un document stratégique à 15 ans qui guide les mesures de protection, de connaissance et de développement durable à mettre en œuvre, sur la base des orientations de gestion définies dans le décret de création. Les ambitions de ce plan de gestion reposent sur la qualité de l’environnement marin et sur la pérennité des activités humaines, dans un objectif concerté de développement durable. Cette vision globale de la gestion de l’espace marin sert de cadre à l’ensemble des actions du Parc naturel marin pour la période 2010-2025.

Le Parc est opérateur principal de 5 sites Natura 2000 et gère une réserve naturelle nationale. Il contribue également à d’autres politiques publiques en faveur des milieux marins, de la qualité de l’eau et de la protection des écosystèmes, dont notamment la DCSMM.

Le Parc intervient en matière de surveillance et de police, notamment police de l’environnement et police des pêches.

Le Parc porte par ailleurs une mission importante de mobilisation citoyenne et de sensibilisation de tous les publics, y compris scolaires.

Le directeur délégué est en permanence à l’interface entre l’OFB, le président du conseil de gestion et les services de l’Etat.

Mission

Délégué du directeur général de l’OFB auprès du conseil de gestion du PNM d’Iroise, et sous l’autorité de la directrice régionale Bretagne, le directeur délégué :

  • exerce les compétences qui lui ont été attribuées par le code de l’environnement :
  • met en œuvre les orientations et décisions arrêtées par le conseil d'administration de l'OFB et par le conseil de gestion du parc ;
  • assure le fonctionnement du conseil de gestion et l’animation de ses travaux ;
  • met en œuvre le plan de gestion du parc, en cohérence avec les décisions du conseil de gestion, les actions les politiques publiques sur le milieu marin, le contrat d’objectif de l’établissement et ses stratégies d’actions, et avec celles des autres parcs naturels marins, des orientations de la direction régionale Bretagne et de l’OFB ;
  • coordonne la rédaction du nouveau plan de gestion :
  • dirige l’équipe du Parc.

Le directeur délégué peut être amené à représenter plus largement l’OFB sur des sujets connexes à son domaine d’activité principal lié aux PNMs.

Il est actuellement secondé par deux directeurs -délégués adjoints.

Activités principales

  • Assurer l'animation du conseil de gestion et de son bureau : préparer les séances, y participer avec une voix consultative, en assurer le secrétariat et la transposition des décisions en actes réglementaires ;
  • Préparer les avis du conseil de gestion ;
  • Diriger l'équipe du Parc en développant sa compétence, sa cohésion et le partage de valeurs communes ;
  • Être force de proposition en ce qui concerne la politique du Parc et son positionnement auprès des autres acteurs du territoire ;
  • Être à l’écoute de l’ensemble des membres des conseils de gestion, connaître les enjeux liés à leurs activités, expliquer le positionnement du Parc, faciliter les relations entre acteurs, prévenir ou limiter les conflits pour faciliter la concertation ;
  • Organiser la concertation avec l’ensemble des acteurs locaux concernés par la préservation et l’utilisation du milieu marin ;
  • Mettre en œuvre et suivre l’avancement de la mise en œuvre du plan de gestion par le déploiement du tableau de bord ; préparer la révision du plan de gestion ; préparer et mettre en œuvre la stratégie d’actions du Parc, le programme d’actions annuel, la stratégie de communication, les stratégies et plans de surveillance et de contrôle, en lien avec les différents partenaires du territoire, et en étant garant de la cohérence avec les autres stratégies (nationales, territoriales) ;
  • Rédiger le rapport d’activités annuel du Parc ;
  • Elaborer et suivre le budget du Parc ;
  • Organiser et coordonner les travaux de l’équipe en mode gestion de projet ;
  • Promouvoir l’outil « Parc naturel marin »;
  • Contribuer à la construction de la DR Bretagne, notamment sur les aspects marins ;
  • Représenter le Parc et l’OFB lors des rencontres avec les partenaires extérieurs en diverses circonstances.

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Direction et services de la Direction régionale Bretagne
  • Direction des aires protégées
  • Autres PNM
  • Autres directions de l’OFB

 

Relations externes :

  • Membres du Conseil de gestion, les services de l’Etat et les collectivités
  • Partenaires institutionnels, les professionnels, les partenaires associatifs, les scientifiques
  • Acteurs locaux, référents thématiques et grand public.
  • Médias.

Profil recherché

  • Soit fonctionnaire de catégorie A+ ;
  • Soit contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+8 (doctorat) ;
  • Soit contractuel de niveau Bac + 5, justifiant de 8 ans d'expérience concluante sur des fonctions similaires (management, coordination de mise en œuvre de politiques publiques, etc.).

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Management des équipes
  • Gestion administrative et financière
  • Cadres méthodologiques de la conduite de projets et du travail en réseau
  • Rôles et compétences des acteurs territoriaux en matière d’espaces protégées et sur le milieu marin.
  • Politiques publiques de protection et de conservation du milieu marin, et cadres réglementaires afférents

 

Savoir-faire opérationnel :

  • Animer et coordonner des équipes, développer l’esprit d’équipe autour d’un projet de territoire
  • Animer des réunions multi-acteurs et conduire la concertation
  • Piloter et suivre des projets, prioriser les missions
  • Analyser les enjeux de territoire
  • Maîtriser les domaines administratif, juridique et financier de la sphère publique
  • Rechercher et engager des partenariats financiers et des accords-cadres
  • Savoir travailler en réseau.

 

Savoir-être professionnel :

  • Sens du relationnel, de l’écoute, du dialogue, de la diplomatie
  • Rigueur, sens de l’organisation et de l’anticipation.
  • Sens du service publique.
  • Disponibilité et adaptabilité

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.