Office français de la biodiversité

Chef de service adjoint du service du permis de chasser H/F

Référence : 2022/772
Affectation : Direction de la police et du permis de chasser
Catégorie : A
Résidence administrative : Auffargis (78)
Statut du poste : Vacant
Date limite de candidature : 19/10/2022

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef de service du permis de chasser

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération : à partir de 2 283 € brut par mois selon expérience professionnelle.)

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

Groupe RIFSEEP : Catégorie A : à définir selon le corps / Si candidat(e) interne de catégorie B : Groupe 1.

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Parmi ces missions figure, pour le compte de l’Etat, celle de l’organisation du permis de chasser et la délivrance du permis de chasser.

Le permis de chasser est un titre permanent, au même titre que le permis de conduire, fabriqué par l’Imprimerie nationale.

Il est délivré aux lauréats d’un examen organisé par l’OFB en partenariat avec les fédérations départementales de chasseurs (FDC) qui forment les candidats.

Rattachée à la Direction de la police et du permis de chasser, le service du permis de chasser est en charge de l’ensemble des activités administratives liées à l’organisation du permis de chasser et à la délivrance du permis de chasser, qu’il s’agisse de la validation de l’inscription des candidats, de l’organisation des plannings des inspecteurs du permis de chasser (IPC) pour les sessions d’examens théoriques et pratiques, des commandes à l’Imprimerie nationale pour la fabrication des titres et des duplicatas, ou encore des suites à donner  aux mesures administratives et judicaires liées au permis de chasser, etc.

Mission

En appui au chef du service du permis de chasser, et notamment en cas d’absence de ce dernier, :

  • Pilotage, encadrement de l’activité de l’unité administrative du permis de chasser (UPC) et des 04 brigades d’inspecteurs du permis de chasser
  • Supervision et animation nationale de toutes les missions relatives à l’examen du permis de chasser
  • Préparation et mise en œuvre du budget du Service du Permis de Chasser
  • Contrôle et gestion de l’activité des personnels rattachés au service (tenue à jour des outils de gestion : GEACO, FDD, Virtualia…)
  • Suivi et mises en œuvre des suspensions administratives et des mesures judiciaires liées au permis de chasser

Activités principales

 Référent de l’unité du permis de chasser :

1. Examen et production du titre du permis de chasser :

  • Gérer la relation avec l’usager ;
  • Veiller à la bonne inscription des candidats ;
  • Programmer les sessions d’examen en lien avec les FDC et avec les IPC ;
  • Veiller à la bonne mise en œuvre des procédures de vérifications spécifiques ;
  • Assurer les relations avec l’Imprimerie nationale

 

2. Management de l’UPC (équipe d’une douzaine d’agents) :

  • Assurer la gestion RH de l’unité (organisation du travail, congés, formations, etc.) ;
  • Définir, formaliser et mettre en œuvre les procédures internes ;
  • Renforcer l’équipe en tant que de besoin (en cas de pics d’activité, d’absence d’agents, etc.) ;
  • Veiller à une bonne articulation avec les IPC (une trentaine d’agents) ;

 

3. Suivi de projets :

  • Etre le chef de projet pour le développement et déploiement du nouveau logiciel informatique de gestion des candidats en lien avec les FDC ;
  • Mettre en œuvre une démarche qualité.

 

4. Etre l’interlocuteur privilégié des FDC, de la fédération nationale des chasseurs (FNC) pour l’organisation des

examens et pour l’ensemble des questions liées à la gestion administrative du permis de chasser ;

Activités spécifiques

En appui au chef du service du permis de chasser :

- encadre, coordonne et contrôle l’activité de l’ensemble des inspecteurs du permis de chasser en s’appuyant sur les 4 chefs de brigades, ainsi que l’activité de l’unité du permis de chasser et assurer l’interface

- en lien avec le chef du Service Opérations et Soutien (SOS), suivi de l’appui et renforts des agents BMI spécifiquement formés

- dans le cadre de l’équité de traitement et d’évaluation des candidats : formation, contrôle des connaissances des IPC sur les règles de sécurité.

- veille à assurer une continuité dans le service et organise les examens du permis de chasser dans des délais raisonnables et veille aux bonnes relations entre IPC et FDC

- suit et veille à la régularité des épreuves

- réalise les enquêtes statistiques liées à la fonction, en coordination avec les autres services.

- agrée et contrôle la conformité des centres d’examens et suivre leur évolution.

- définit et suit les besoins logistiques, matériels liés à l’examen du permis de chasser

- Assure l’interface entre l’établissement et le monde cynégétique sur le sujet du permis de chasser, notamment la fédération nationale des chasseurs et les Fédérations Départementales des Chasseurs (politique de l’établissement, retour d’expérience de terrain…)

- Contribue à la mise en œuvre de la stratégie de communication dans le domaine du permis de chasser

- Engage en lien avec le chargé de mission « usagers et ruralité », les inspecteurs du permis de chasser dans le réseau sécurité à la chasse

- Bâtit en lien avec le service formation et assure les actions de formation en interne et en externe relatives à l’activité cynégétique et la réglementation des usages de la chasse.

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Autres services de la DPPC
  • Direction de la Communication
  • Service Formation de la DRH
  • Direction de l’informatique
  • Services territoriaux de l’OFB (Directions Régionales, Services Départementaux, Brigades Mobiles d’Intervention)

 

Relations externes :

  • Administration centrale du Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Préfectures
  • Imprimerie nationale
  • Fédérations nationale et départementales de chasseurs

Profil recherché

Fonctionnaire de catégorie A, technicien de l'environnement ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+5 (master 2).

Expérience en management souhaitée (2-3 ans minimum serait un plus) ;

Connaissance de la chasse et de son organisation

 

Compétences et qualités requises

Connaissances :

- Bonne connaissance pratique de l’administration ;

- Connaissance du management public et de la gestion des ressources humaines ;

- Notions de comptabilité publique ;

- Connaissance de l’analyse statistique de base

- Connaissance du monde cynégétique.

 

Savoir-faire opérationnel :

- Maitriser les outils bureautiques ainsi que les outils de pilotage et de rapportage ;

- Communiquer, relayer les choix et les objectifs internes ;

- Comprendre les enjeux et adapter ses initiatives en fonction du contexte ;

- Accompagner le changement, fédérer une équipe autour d’objectifs partagés, de valeurs communes ;

- Adapter sa posture en fonction des projets, des interlocuteurs et des situations ;

- Maîtriser les outils de la communication écrite.

 

Savoir-être professionnel :

 - Qualités relationnelles et sens aigu de l’écoute et du dialogue ;

- Sens de l’initiative et force de proposition ;

- Rigueur et respect de la confidentialité.

- Disponibilité, réactivité

 

Conditions d'exercice / sujétions particulières

Déplacements occasionnels sur le territoire national

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.