Office français de la biodiversité

Chargé de mission Architecture technique des outils numériques de connaissance de la biodiversité H/

Référence : 2022/699
Affectation : Direction surveillance, évaluation, données
Catégorie : A
Résidence administrative : Vincennes (94)
Statut du poste : Vacant
Poste à pourvoir le : 01/12/2022
Date limite de candidature : 19/10/2022

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef d’unité Données et appui méthodologique

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération : à partir de 2 283 € brut par mois selon expérience professionnelle.)

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

La direction Surveillance, évaluation, données (DSUED), composée de 140 agents environ met en œuvre la politique de connaissance de l'état et du fonctionnement des écosystèmes pour l'établissement. Ses activités, articulées autour du cycle de la donnée, comprennent le diagnostic, l’évaluation et l’observation de l’état et du fonctionnement des milieux et des espèces, de l’impact des pressions, la collecte de l’information, la mise à disposition de l’information et la production de synthèses, l’animation d’observatoires, la mobilisation de données et de résultats de la recherche ainsi que l’expertise en appui à la décision publique à son contrôle et à l’évaluation de ses résultats. Elle coordonne les systèmes d'information nationaux sur l'eau, les milieux marins et la biodiversité. Elle anime les services territoriaux pour ce qui relève des opérations de connaissance de terrain et les appuie dans leurs missions de police et d'appui technique en mobilisant les données sur la biodiversité. Elle travaille en lien étroit avec la direction de la recherche et de l'appui scientifique.

 

Le service « SI, outils, analyses, données », comprenant une trentaine d’agents, est centré sur l’expertise de la donnée relative à la connaissance du fonctionnement et de l’état des milieux aquatiques, marins et terrestres ainsi que des pressions et impacts sur ces milieux. Il apporte, d’une part, un appui métier auprès des agents principalement des deux directions connaissance de l’établissement sur toutes les phases du cycle de la donnée. D’autre part, il assure le pilotage de projets en propre comme les chantiers transversaux à l’établissement : systèmes d’informations sur l’eau et sur les milieux marins, l’Observatoire National de la Biodiversité et la stratégie numérique des métiers de la connaissance.

 

L'unité Données et Appui méthodologique accompagne, conduit et réalise les projets d’ingénierie de données, d’évaluation et d’analyse statistique : a) fournit un appui technique et méthodologique pour la production, la gestion, le traitement et l'analyse de données, réalise les ingénieries complexes, effectue de l’exploration de données; b) apporte son expertise technique en ingénierie de données, statistique, biométrie, data-science, réalise les études techniques et scientifiques ; c) mène en propre des projets d’évaluation environnementale, d’accès aux données (API, catalogues de métadonnées), d’intégration et d’innovation technologique ; d) réalise et maintient des banques de données environnementales e) anime des réseaux sur les outils numériques, en ingénierie de données et statistique ; participe à l’innovation numérique ; f) contribue à la construction de stratégies sur les aspects données et numérique.

Mission

Le titulaire est responsable des aspects techniques des projets de développement d’outils numériques pour la connaissance de la biodiversité pilotés par le service et pourra apporter son appui technique sur les outils concernant les milieux marins et aquatiques de la DSUED. Il apporte une expertise sur les solutions techniques propres à ces outils : analyse de la documentation technique sur l’état actuel du périmètre applicatif, identification de scénarios de simplification ou de mutualisation de composants, proposition d’architectures cibles pour les projets de refonte. En particulier, il s’intéresse aux architectures data, traitement de données massives, outils de diffusion de données géographiques.

Activités principales

  • S’assurer de la maîtrise technique des outils de connaissance de la biodiversité hébergés par des établissements partenaires :
    • Réceptionner, tester et valider les documentations techniques livrées par les développeurs, suivre le bon déploiement des différents environnements
    • Apporter un éclairage sur la possibilité d’opérer ou non une migration de l’hébergement des outils
    • Apporter une expertise sur les aspects sécurité notamment, ainsi que sur la mise en place d’outils ou méthodes permettant de réduire les coûts : intégration continue, conteneurisation.
    • Avoir une vue d’ensemble des outils pilotés par le service.

 

  • En lien étroit avec l’ingénieur en charge des projets de bancarisation, traitement et diffusion de données massives, participer à l’internalisation des compétences liées à ces problématiques, et à la montée en compétence des ingénieurs du service.

 

  • Participer au projet de mise en place d’un cloud pour l’hébergement, le stockage et le traitement de données de connaissance de la biodiversité. Etre force de proposition, expérimenter différentes solutions offertes par le cloud interministériel ou par des établissements partenaires, rédiger des rapports techniques de synthèse. Piloter le déploiement de la solution retenue et organiser la formation des agents concernés en interne OFB.

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Chargés de mission et chefs de projets de la Direction de la surveillance, de l’évaluation et des données ;
  • Statisticiens, ingénieurs et administrateurs de données, géomaticiens de l’OFB ;
  • Instances interne à l’OFB de partage d’expérience : cellules fonctionnelles (Outils, Innovation numérique)

 

Relations externes :

  • Établissements publics de l’environnement, de recherche

Profil recherché

Fonctionnaire de catégorie A ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+5 (master 2).

Formation liée au traitement de données et/ou aux systèmes d’information

Poste ouvert aux jeunes diplômés.

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Bonnes connaissances des architectures informatiques (interopérabilité)
  • Connaissances ou notions en sciences de l’environnement
  • Connaissances ou bonnes notions en administration système et ingénierie logicielle : déploiement d’applicatifs sous OS Linux, administration basique de VM
  • Connaissances ou bonnes notions en bancarisation, traitement et diffusion de données massives
  • Connaissance des outils de gestion de versions et de mise à disposition des codes sources 
  • Idéalement, connaissances en outils numériques pour le traitement et la diffusion de données géographiques 

 

Savoir-faire opérationnel :

  • Faire preuve de diplomatie
  • Analyser, synthétiser

 

Savoir-être professionnel :

  • Bon communiquant
  • Méthodique,
  • Rigoureux
  • Organisé
  •  

Conditions d'exercice / sujétions particulières

Télétravail possible : Oui

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.