Office français de la biodiversité

Chef de projet " ingénierie de projet : économie et biodiversité " H/F

Référence : 2022/677
Affectation : Direction acteurs et citoyens
Catégorie : A
Résidence administrative : Cayenne (973)
Statut du poste : Vacant
Poste à pourvoir le : 01/09/2022
Date limite de candidature : 15/07/2022

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité de la cheffe de service adjointe

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération : à partir de 2 283 € brut par mois selon expérience professionnelle.) + complément de rémunération de 40 % lié à l’affectation en outre-mer

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Au regard de la situation critique et désormais bien établie sur la biodiversité (cf rapport IPBES 2019, chiffres ONB), la question de la mobilisation et du renforcement de la capacité des acteurs et des territoires est cruciale.  Elle s’exerce au moyen de partenariats stratégiques, d’animation de communautés, de centres de ressources thématiques, d’appui technique et de formation.

La direction Acteurs et Citoyens a ainsi pour mission de donner aux acteurs et citoyens l’envie d’agir en faveur de la biodiversité et de créer les conditions du changement nécessaire pour y parvenir.  Au sein de cette direction, le service « Mobilisation et accompagnement des entreprises et des territoires » cible ses interventions au regard de la capacité à agir des collectivités locales et des acteurs économiques. Il joue un rôle de « cœur » de réseaux, auxquels il apporte un accompagnement technique dans le champ de compétence de l’établissement. Il contribue à la réussite de la montée en puissance de l’enjeu biodiversité dans la société, via ces acteurs et leur environnement, et positionne l’établissement en moteur des changements permettant une meilleure prise en compte des enjeux biodiversité.

La stratégie nationale biodiversité 2011-2020 visait l'implication de tous et de tous les secteurs d'activité. Fait récent, acteurs économiques et scientifiques se réunissent plus régulièrement autour de la question de la biodiversité et plus particulièrement de la réintégration de l’activité économique dans la dynamique des systèmes vivants.  Pour être à la hauteur des enjeux, les entreprises doivent ainsi s’engager à mieux prendre en compte la biodiversité dans leurs activités, que ce soit aux phases de production, d’approvisionnement ou d’investissement. Mobiliser les entreprises et les accompagner à intégrer la biodiversité dans leurs stratégies fait partie des priorités de l’OFB.

Un large panel activités est en cours de déploiement (animation du programme «Entreprises engagés pour la nature », partenariats avec les réseaux d’acteurs économiques, soutien et ingénierie de projets entrepreneuriaux en Outre-mer, développement de ressources et mise en réseau à travers le centre de ressources génie écologique, organisation du Forum Biodiversité et économie depuis 2016 notamment).

Depuis fin 2019, une équipe de l’Office français de la biodiversité (OFB) accompagne des projets de développement économique pour et par la biodiversité. Elle intervient en priorité dans les Outre-mer mais également sur l'ensemble du territoire hexagonal.

L'utilisation des plantes dans la cosmétique, l’agroécologie ou encore l’écotourisme sont autant d’activités économiques qui s’appuient sur la biodiversité tout en pouvant lui être bénéfique. Pour démontrer par l’exemple qu’économie et biodiversité peuvent être compatibles, le dispositif « ingénierie de projet, économie et biodiversité » a été mis en place.

Constituée de trois personnes, l’équipe d’ingénierie de projets « économie et biodiversité » de l’OFB est localisée à Cayenne (Guyane française). De compétence nationale, elle a pour mission d’appuyer la mise en œuvre d’actions concrètes pour un développement économique pour et par la biodiversité. Elle travaille au quotidien avec les collectivités, les services de l’Etat, les chambres consulaires et des porteurs de projets.

L’équipe se positionne essentiellement sur du pré-amorçage et de l’amorçage des projets, que ce soit en appui à la création d’activités économiques ou de structuration de filières. L’appui de l’OFB doit permettre le passage de l’idée au projet, à la fois sur une meilleure intégration de la biodiversité dans les modèles économiques que pour la mobilisation des outils techniques et financiers nécessaires à leur mise en œuvre.

Elle travaille d’ores et déjà sur plusieurs projets prometteurs : le développement d’un pôle agroécologique et d’une filière d’huîtres de mangrove en Guyane ou encore la valorisation des plantes aromatiques et à parfum.

D’autres filières sont potentiellement concernées comme par exemple le biomimétisme, les écomatériaux, la chimie verte etc.

Mission

Au sein du service « Mobilisation et accompagnement des entreprises et des territoire » et sous l'autorité hiérarchique du chef de service adjoint, le chef de projet coordonne le travail de l’équipe.

Il est plus particulièrement en charge du pilotage hiérarchique et fonctionnel de l’équipe, de la gestion de ses moyens, du lien avec les partenaires et organismes extérieurs (notamment en vue de la constitution d’un réseau de partenaires et de relais dans les territoires) ainsi que de la représentation de l’équipe et de l’OFB sur les sujets traités. Cette mission est nationale, avec une priorité marquée sur l’ensemble des Outre-mer français.

 

Il a notamment pour rôle de coordonner :

  • l’identification et le soutien au montage de projets de développement économique favorables à la biodiversité ;
  • la valorisation des actions soutenues (communication, mise en réseau, organisation d’événements, production de documents de valorisation, etc.) ;
  • l’appui ou le montage de certains projets ; et
  • en fonction des besoins des acteurs, favoriser l’émergence de certains projets : mise en réseau des acteurs, création de pôles de compétitivité ou d’incubateurs de projets, stratégie d’influence vis-à-vis des financeurs, implication dans les PIA, etc.)

L'équipe en charge du dispositif d’ingénierie de projets – économie et biodiversité est amenée à opérer dans des secteurs très variés et aussi divers que l'agriculture, la pêche, l'exploitation forestière, le tourisme, le génie écologique, l’utilisation des ressources génétiques et des propriétés du vivant, etc.

Outre le chef de projet, l’équipe est composée de 2 autres chargés de mission, et de renforts temporaires (VSC, apprentis..), aux  profils polyvalents et complémentaires. La taille réduite de l’équipe au regard du champ élargi de compétences et de la large échelle géographique de travail impose une adaptabilité du personnel. Des déplacements fréquents sur l'ensemble du territoire national et notamment dans ses territoires ultramarins, sont à prévoir.

Activités principales

Consolidation du programme et des objectifs de l’équipe :

  • Développer le cadre stratégique d’action
  • Identifier des thématiques et des projets que l’équipe suivra, puis hiérarchiser ces projets
  • Construire et suivre, en propre, certains projets
  • Cibler des territoires prioritaires d’action, avec évolution dans le temps,
  • Répartir des tâches et objectifs au sein de l’équipe, en fonction des compétences et plans de charge,
  • Constituer, en lien avec les entités territoriales de l’OFB concernées (notamment DOM), un réseau de relais et référent-e-s locaux.

 

Développement du réseau de partenaires :

  • Cibler, identifier et prospecter des partenaires potentiels sur les territoires d’action identifiés,
  • Constituer puis animer un réseau de partenaires, qu’ils soient internationaux, nationaux ou locaux,
  • Construire d’éventuels partenariats formels avec les partenaires,
  • Représenter l’OFB sur les sujets et territoires d’action de l’équipe, notamment via la participation aux réunions et groupes de travail externes à l’OFB.

 

Gestion de l’équipe :

  • Suivre les résultats des projets soutenus et l’atteinte des objectifs globaux de l’équipe,
  • Assurer le suivi des moyens matériels et financiers nécessaires au travail de l’équipe,
  • Assurer l’organisation logistique et géographique des activités de l’équipe.
  • Identifier et mettre en place des outils et procédures nécessaires à la bonne conduite des travaux.

 

Positionnement au sein de l’OFB :

  • Assurer le suivi hiérarchique et fonctionnel des chargés de mission de l’équipe
  • Participer, en propre ou via des membres de l’équipe, aux groupes transversaux et travaux internes à l’OFB sur les sujets traités par l’équipe,
  • Etre le relais des travaux et échanges avec les entités territoriales de l’OFB concernées par les projets identifiés et suivis par l’équipe.

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Au sein de son service et à la direction, notamment aux autres agents travaillant sur les questions d’économie, les centres de ressources,
  • Pôle administratif et financier de la direction générale déléguée Mobilisation de la société,
  • Entités territoriales de l’établissement (Direction des Outre-Mers et autres directions régionales, services départementaux, antennes, parcs naturels marins…)
  • Direction générale déléguée Police, Connaissance et Expertise
  • Direction générale déléguée aux Ressources

 

Relations externes :

  • Représentants de l’Etat sur les territoires concernés par les projets (en particulier en charge du développement économique et de la préservation de la biodiversité),
  • Collectivités territoriales sur les territoires concernés par les projets, notamment les Régions (ou les collectivités homologues)
  • Financeurs : CDC, BPI, Régions, Agences de l’eau, Agence Française de Développement, Commission européenne
  • Têtes de réseaux fédératives
  • Le Ministère chargée de la transition écologique (et en particulier la Direction de l’Eau et de la Biodiversité et le Commissariat Général au Développement Durable),
  • Le Ministère chargé de l’agriculture et de l’alimentation

Profil recherché

Fonctionnaire de catégorie A ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+5 (master 2).

De formation ingénieur généraliste ou universitaire de niveau Bac+5 minimum (Agro., économie,..), avec de bonnes connaissances dans les domaines de la protection de la biodiversité et en coordination de projets. Une expérience du management serait un réel atout.

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Enjeux de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes
  • Ingénierie de projets
  • Développement économique et économie de projet (dimensions budgétaires et financières)
  • Rôles et compétences des chambres consulaires, des banques, des collectivités territoriales, des établissements publics et de l’Etat

 

Savoir-faire opérationnel :

  • Animer des réunions, des groupes de travail, des réseaux
  • Identifier et soutenir la concrétisation de projets locaux de développement économique
  • Développer et maintenir des relations professionnelles avec des acteurs diversifiés
  • Communiquer à l’écrit et à l’oral de manière claire et percutante
  • Capacité d’initiatives : proposer des solutions et préparer la décision
  • Rédiger des comptes rendus, des synthèses, des analyses
  • Maîtriser l’outil informatique

 

Savoir-être professionnel :

  • Organisé
  • Polyvalent
  • Sociable
  • Dynamique
  • Communiquant
  • Créatif/innovant

Conditions d'exercice / sujétions particulières

Télétravail possible : Oui

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu

 

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter :

  • Benoit Jean, l’actuel chef de projet, titulaire du poste : benoit.jean@ofb.gouv.fr
  • Sébastien Flores, chef de service, au 01.45.14.88.78 - sebastien.flores@ofb.gouv.fr
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.