Office français de la biodiversité

VSC - Appui aux missions techniques et connaissance H/F

Référence : 2022/631
Affectation : Direction des outre-mer
Résidence administrative : Saint Pierre et Miquelon (975)

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef de service.

Conditions d’emploi :  volontariat de service civique de 12 mois

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Mission

Participer à l’acquisition de connaissances relatives à la biodiversité de l’archipel. Mener des actions de communication scientifique et de sensibilisation auprès du grand public. Appuyer les inspecteurs de l’environnement du service territorial.

Activités principales

Participer à l’acquisition de connaissances :

  • Recensement des anatidés l’hiver, et des limicoles l’été ;
  • Suivi de plusieurs espèces d’oiseaux marins du Grand Colombier ;
  • Mise à jour du rapport 2021 sur l’équilibre forêt-gibier ;
  • Inventaire des phocidés ;
  • Gestion des bases de données (données de terrain, et données cartographique) ;
  • Rédiger des synthèses et rapports de valorisation des données récoltées (priorité au bilan des comptages des anatidés hivernants);

Mener des actions de communication et de sensibilisation :

  • Sensibiliser le public scolaire sur les problématiques environnementales actuelles ;
  • Participer à des évènements relatifs à la promotion de la biodiversité (Fête de la Nature, évènements locaux ponctuels) ;
  • Interventions médiatiques ponctuelles.

Appuyer les inspecteurs du service :

  • Fournir un soutien technique ponctuel (SIG, analyse de données, rédaction de synthèses)
  • Lire et synthétiser des documents en français et en anglais (documents d’aménagement, rapports, etc.)
  • Appui sur les appels à projets ;
  • Rédaction, ou relecture, d’avis techniques.

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Le volontaire est placé sous l’autorité hiérarchique du chef de service. Il collabore quotidiennement avec l’équipe du service (le chef de service, 2 inspecteurs de l’environnement et le secrétaire du service). Il est en contact avec d’autres agents de l’OFB, notamment de la Direction de la Recherche et de l’Appui Scientifique (DRAS). Il échange ponctuellement avec la Direction des Outre-Mer.

Relations externes :

  • Avec les acteurs et partenaires locaux (DTAM, collectivités, scientifiques, fédérations de chasse et de pêche, associations de protection de la nature,…)

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Bonnes connaissances générales en écologie, notamment des écosystèmes boréo-arctiques.
  • Bonnes connaissances en gestion et analyse de données naturalistes (comptage, relevés floristiques). La maîtrise des outils statistiques serait un plus apprécié
  • Bonnes connaissances en SIG.
  • Connaissance du monde cynégétique et des pratiques de chasse.
  • Anglais lu et écrit indispensable. Anglais parlé serait un plus.

Savoir-faire opérationnel :

  • Maîtriser des logiciels de cartographie (QGIS)
  • Concevoir et mettre à jour de bases de données
  • Utiliser des logiciels bureautiques
  • Avoir un esprit de synthèse et des capacités rédactionnelles
  • Faire des présentations, dialogue avec des acteurs très variés

Savoir-être professionnel :

  • Goût du travail en équipe et adaptabilité
  • Autonomie et organisation
  • Rigueur scientifique.

Conditions d'exercice / sujétions particulières

  • Missions de terrain fréquentes (en fonction de la saison) avec des conditions parfois difficiles (froid, neige, vent) qui nécessitent une bonne forme physique.
  • Permis B indispensable.

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.