Office français de la biodiversité

CDD 16 mois - Chargé de mission Variables essentielles de biodiversité H/F

Référence : 2022/406
Affectation : Direction surveillance, évaluation, données
Catégorie : A
Résidence administrative : Paris (75) ou Brunoy (91)

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef de l’équipe « Centre de données et de Services »

Conditions d’emploi : Recrutement sur projet de 16 mois à pourvoir soit par un contractuel (rémunération selon expérience professionnelle comprise entre 2 051 € et 2 994 € bruts mensuels), soit par un fonctionnaire en détachement sur contrat

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
- une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
- une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
- des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

La Direction de la Surveillance, de l’évaluation et des données de l’OFB coordonne la surveillance de la biodiversité sur les domaines d’eau douce, marin et terrestre. Ces surveillances définissent les programmes et dispositifs de surveillance qui récoltent les informations nécessaires à la bonne évaluation de l’état et de l’évolution des espèces et des écosystèmes. Ces informations permettent notamment de renseigner le cadre règlementaire des directives natures de l’Europe (Habitat Faune Flore, Oiseaux, Stratégie milieu marin, Eau), mais également d’autres systèmes d’évaluation ou de gestion (Liste rouge UICN, convention régionales, gestion des prélèvements), et s’inscrit en filiation d’initiative mondiale tel que GEO BON.

 

L’unité Patrimoine Naturel (Unité PatriNat) est une unité co-habilitée par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Au sein du MNHN qui est la tutelle de gestion, l’unité PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d'informations, et à l'application de ces connaissances pour l'appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

 

Ce poste s’inscrit dans le cadre du Système d’information sur la biodiversité (SIB), du système d’information de l’inventaire du patrimoine naturel (SINP), et de l’infrastructure de recherche Pôle National des données de Biodiversité (PNDB) portés par Patrinat.

 

Le concept de variables essentielles de biodiversité (EBVs) définit des « mesures nécessaires pour étudier, rapporter et gérer les changements de la biodiversité » (Pereira et al. 2013). Les EBVs représentent une couche d’abstraction entre données primaires issues de sources variées et les indicateurs globaux de biodiversité, facilitant ainsi l’intégration des données sur la biodiversité et le transfert de l’information scientifique qu’elles portent vers le monde politique. Les produits de données issues de ce concept d’EBV peuvent être conceptualisés selon un « cube de données » croisant les dimensions biologiques (taxonomiques par exemple), temporelles et spatiales selon le manifeste de Bari (Hardisty et al. 2019, Ecological Informatics 49 : 22-31) et s’enchainer de la donnée primaire à la production d’indicateurs à travers un « EBV workflow » (Kissling et al. 2017, Biological reviews, 93 : 600-625, https://doi.org/10.1111/brv.12359).

 

Les EBVs se développent de manière importante aux échelles mondiales (GEO BON) et européennes (EuropaBON-Biodiversa+).

En France, elles se développent depuis 2011 sous l’impulsion de la FRB et de l’initiative ECOSCOPE, et depuis 2018 à travers l’infrastructure de recherche Pôle national de données de Biodiversité coordonnant la participation française à GEO BON à travers le « French BON ». Elles forment également la base conceptuelle de la stratégie de surveillance de la biodiversité terrestre.

Les produits de données issues de ce concept d’EBV nécessitent des outils de gestion de données qui permettent leur stockage, leur exploration, leur visualisation et leur analyse.

Mission

A échéance de la fin du projet, le chargé de mission "EBVs" devra avoir :

  • identifié les différents types d’EBV générées dans le cadre des différents programmes de surveillance
  • fait un benchmark des outils de bancarisation ; visualisation (dataviz) des EBV
  • proposé (et implémenté) des solutions pour bancariser, visualiser, explorer les EBV
  • proposé des visualisations et analyses du Tableau de bord de la biodiversité terrestre identifiant les EBVs disponibles

 

Au sein de l’équipe « Centre de données et de Service », le titulaire du poste aura pour mission principale de proposer les solutions les plus adaptées (outils et process) pour bancariser, visualiser et diffuser les données issues des EBVs, et en particulier

  • Définir la position des EBV dans les systèmes d’informations liés à la surveillance et à la recherche (SINP, SIB, PNDB)
  • Définir des systèmes communs de gestion / visualisation
  • Contribuer à la bancarisation des données d’EBV
  • Appuyer le chargé de mission « Surveillance des vertébrés terrestres » pour analyser le tableau de bord de la surveillance

Ces activités devront prendre en compte les travaux aux échelles européennes et mondiales.

Activités principales

  • Identifier les différents types d’ EBV à gérer dans les différents SI utilisés pour la surveillance et la recherche
  • Faire un état des lieux comparatif des outils existants permettant la gestion et la visualisation de ces EBV
  • Identifier les formats de données possibles permettant leurs gestions
  • Proposer les scenarios pour leur bancarisation, les services associés, et leur diffusion au niveau national
  • Mettre en œuvre ces solutions sur des jeux de données EBV tests issus de la surveillance ou de programmes de recherche
  • Développer des visualisations et analyses du Tableau de bord de la surveillance de la biodiversité terrestre

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Chargé de mission « Surveillance de la biodiversité et Biodiversa+
  • Cellule « Surveillance terrestre » de l’équipe Évaluation & Suivi » et autres équipes de PatriNat
  • Direction de l’expertise du MNHN
  • Responsable scientifique et technique PNDB
  • Chef de projet SIB
  • Cheffe de projet SINP

 

Relations externes :

  • Partenaires européens impliqués dans la sous-tâche 2 de Biodiversa+
  • Partenaires impliqués dans le programme national de surveillance de la biodiversité terrestre : organismes de recherches, structures associatives, ministère de la Transition écologique
  • Partenaires de l’IR PNDB

Profil recherché

Niveau de diplôme minimum requis : Bac+3

Doctorat souhaité dans le domaine de l’écologie avec une forte expérience dans le traitement de données de biodiversité et système d’information.

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Connaissances générales en écologie et pratique de l’analyse de données issus de protocole de suivi ou d’expérimentation
  • Connaissance des processus de production d’indicateur et des techniques d’analyse de données
  • Maîtriser les concepts de données et outils associées : catalogage, formats de données et de métadonnées, méthode de partage et de diffusion
  • Connaissance des concepts liés à l’administration de données.

 

Savoir-faire opérationnel :

  • Réaliser des analyses et produire des synthèses sur de grands volumes de données
  • Maitriser les technologies liées à la gestion de données
  • Animer des réunions,
  • Rédiger des rapports techniques et notes méthodologiques ;
  • Maîtriser l’anglais professionnel

 

Savoir-être professionnel :

  • Capacité d’écoute,
  • Sens de l’accompagnement,
  • Rigueur,
  • Savoir travailler avec des partenaires et en équipe,
  • Sens des priorités et du respect des délais,
  • Autonomie,
  • Curiosité intellectuelle et sens critique,
  • Adaptabilité.

Conditions d'exercice / sujétions particulières

Télétravail possible : Oui

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.