Office français de la biodiversité

Technicien de recherche " poissons migrateurs ", responsable de l'Observatoire H/F

Référence : 2024/2556
Affectation : Direction de la recherche et de l'appui scientifique
Catégorie : B
Résidence administrative : Ducey (50)
Statut du poste : Vacant
Date limite de candidature : 16/06/2024

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef du Pôle OFB-INRAE-Institut Agro-UPPA pour la gestion des migrateurs amphihalins dans leur environnement

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (rémunération selon expérience professionnelle comprise entre 2 238 € et 2 913 € brut par mois) 

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

Créé le 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public administratif dédié à la sauvegarde de la biodiversité sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture. Doté d’un budget de 492 millions d’euros (budget initial 2022), il s’appuie sur l’expertise de près de 3 000 agents, dont une grande partie agit sur le terrain avec, notamment, 1 700 inspecteurs de l’environnement. 

L’établissement est au cœur de l’action pour la préservation du vivant dans les milieux aquatiques, terrestres et marins, tant en métropole que dans les Outre-mer. Les équipes interviennent chaque jour pour lutter contre l’érosion de la biodiversité face aux pressions exercées par la destruction et la fragmentation des milieux naturels, les multiples pollutions, la surexploitation des ressources naturelles, les conséquences du changement climatique, l’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

 A ce titre, l’OFB est responsable de 5 missions complémentaires :

  • la police de l’environnement et la police sanitaire de la faune sauvage
  • la connaissance, la recherche et l’expertise sur les espèces, les milieux et leurs usages
  • l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques
  • la gestion et l’appui aux gestionnaires d’espaces naturels
  • l’appui aux acteurs et la mobilisation de la société

Issu d’une convention de coopération entre l’OFB et trois instituts de recherche publics et d’enseignement (INRAE, Institut Agro, Université de Pau et des Pays de l’Adour), le Pôle OFB-INRAE-Institut Agro-UPPA pour la gestion des migrateurs amphihalins dans leur environnement (MIAME) regroupe une part significative des équipes françaises travaillant actuellement sur les espèces amphihalines. Le pôle vise à améliorer les connaissances sur les poissons migrateurs amphihalins et leurs habitats continentaux et marins. La thématique générale est la démographie et l’évolution des populations, l’étude de leurs réponses aux impacts anthropiques, la qualité et la connectivité de leurs habitats et les moyens de les préserver ou de les restaurer. Le pôle, en relations étroites avec l’unité expérimentale d’écologie et d’écotoxicologie aquatique (U3E) d’INRAE s’appuie sur 4 observatoires long terme des migrateurs amphihalins, regroupés au sein de l’observatoire de recherche en environnement sur les poissons diadromes dans les fleuves côtiers (ORE DiaPFC), dont le site de l’Oir (50) qui possède un historique de plus de 40 ans.

Mission

Le responsable de l’Observatoire long terme de l’Oir a pour mission d’organiser les activités de l’observatoire en cohérence avec son programme scientifique.

Activités principales

Sous la responsabilité du chef du pôle et du directeur de l’U3E :


-    Piloter l'observatoire de l’Oir

  • Gérer et organiser la station de contrôle des poissons migrateurs de l’Oir de manière à assurer son bon fonctionnement
  • Rédiger et mettre à jour les procédures et protocoles de l’observatoire
  • Maintenir et développer les partenariats locaux
  • Maintenir ou inscrire l'observatoire dans des réseaux nationaux et internationaux d'observatoires

-    Participer aux études et recherche sur les migrateurs, en particulier sur l'observatoire 

  • Participer à la poursuite et au développement de l'acquisition des connaissances et des séries chronologiques sur les migrateurs amphihalins et leur environnement et en particulier assurer la récolte quotidienne des données biologiques, leur préparation (écailles) et leur bancarisation
  • Participer aux projets d'études et de recherche sur l'écologie et la conservation des migrateurs, en lien avec l'observatoire ainsi que sur d’autres sites ponctuellement

-    Participer à la valorisation des productions obtenues sur l'observatoire

  • Participer à la rédaction des rapports, articles ou communications orales ou écrites à destination de la communauté scientifique sur les productions de l'observatoire
  • Participer à la valorisation de productions de l'observatoire auprès des gestionnaires et techniciens des milieux aquatiques, notamment en appui à la gestion.

Relations liées au poste

Relations internes :

-    Direction du pôle et direction de l’U3E
-    Autres agents de l'observatoire
-    Ensemble du pôle MIAME, en particulier avec les 3 autres observatoires et l’unité Expérimentale d’Écologie et d’Écotoxicologie aquatique d’INRAE
-    DRAS, en particulier le service « Conservation et Gestion Durable des Espèces Exploitées », autres services de la DRAS et autres directions en tant que de besoin
-    Direction régionale Normandie, Service départemental de la Manche et Unités Spécialisées Migrateurs Loire-Bretagne et Normandie-Hauts de France
-    Services généraux (finances, logistiques, informatique)

Relations externes :

-    Partenaires locaux de l'observatoire (Fédération et associations de pêche, SAGE, ...)
-    Partenaires scientifiques (MNHN) 
-    Techniciens et gestionnaires des migrateurs amphihalins (DREAL, DIRM, Associations migrateurs...).

Profil recherché

Fonctionnaire de catégorie B ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau bac minimum.

Compétences et qualités requises

Connaissances :

-    Écologie aquatique, en particulier celle des migrateurs amphihalins
-    Connaissance des acteurs de la recherche et des acteurs de la politique de l’eau et de la biodiversité
-    Connaissance des outils de gestion de bases de données (PostgreSQL, Access) appréciée 

Savoir-faire opérationnel :

-    Conduire des échantillonnages biologiques, maîtriser les techniques de capture et de manipulation d'animaux
-    Travailler sur une station expérimentale (entretien, maintenance, mise en place et suivi de protocoles, …)
-    Travailler en équipe, avec contraintes fréquentes les week-ends, jours fériés et nuits

Savoir-être professionnel :

-    Autonomie 
-    Organisation 
-    Méthode et rigueur 
-    Esprit d’équipe
-    Esprit d’initiative
-    Aptitude aux activités de terrain.

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.