Office français de la biodiversité

Chef d'unité partenariats et finances H/F

Référence : 2024/2543
Affectation : Direction des outre-mer
Catégorie : A
Résidence administrative : Vincennes (94) ou Pérols (34)
Statut du poste : Vacant
Date limite de candidature : 06/06/2024

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité de la cheffe de service Connaissance et Appui aux Territoires.

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération : à partir de 2 422 € brut par mois selon expérience professionnelle) 

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

Créé le 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public administratif dédié à la sauvegarde de la biodiversité sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture. Doté d’un budget de 492 millions d’euros (budget initial 2022), il s’appuie sur l’expertise de près de 3 000 agents, dont une grande partie agit sur le terrain avec, notamment, 1 700 inspecteurs de l’environnement. 

L’établissement est au cœur de l’action pour la préservation du vivant dans les milieux aquatiques, terrestres et marins, tant en métropole que dans les Outre-mer. Les équipes interviennent chaque jour pour lutter contre l’érosion de la biodiversité face aux pressions exercées par la destruction et la fragmentation des milieux naturels, les multiples pollutions, la surexploitation des ressources naturelles, les conséquences du changement climatique, l’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

 A ce titre, l’OFB est responsable de 5 missions complémentaires :

  • la police de l’environnement et la police sanitaire de la faune sauvage
  • la connaissance, la recherche et l’expertise sur les espèces, les milieux et leurs usages
  • l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques
  • la gestion et l’appui aux gestionnaires d’espaces naturels
  • l’appui aux acteurs et la mobilisation de la société

Point focal de l’établissement en outre-mer, la Direction des Outre-mer met en œuvre le principe de subsidiarité dans l’animation, l’application des politiques et l’affectation des crédits d’interventions à l’outre-mer. Elle assure une représentation permanente et apporte aux services de l’État et aux collectivités territoriales une animation et une ingénierie locales. 
La Direction des Outre-mer est entre autres composée de : 2 Parcs Naturels Marins, 1 sanctuaire Agoa, 6 services départementaux, 5 délégations territoriales (Guyane, Océan Indien, Antilles, Nouvelle Calédonie, Polynésie Française), tous implantés localement. Elle comprend également des services centraux, principalement situés en région parisienne (Vincennes) et à Pérols

Le service central « Connaissance, Appui aux Territoires », coordonne l’acquisition de connaissance en adéquation avec les besoins des territoires, appuie les collectivités et les acteurs des territoires pour faciliter la mise en œuvre de projets pour la biodiversité, notamment par de l’ingénierie de projet et l’octroi de financements.  Au sein de ce service, l’unité partenariats et finances (7 agents) assure l’exécution et le suivi d’un budget d’intervention de l’ordre 32M€/an et le budget spécifique du plan de relance pour les infrastructures d’eau potable et d’assainissement en OM (47 M€ sur 2 ans). Le Plan Eau annoncé par le gouvernement souligne la situation de crise des territoires d’outre-mer et a annoncé un budget complémentaire de 35 millions d’euros par an dès 2024 pour l’eau en Outre-mer

L'unité partenariats et finances est en charge d'un budget d’intervention annuel de 52,3M€ en 2024, qui se décompose comme suit :
-    La solidarité interbassin infrastructures : financement de travaux et d'études pour l'eau et l'assainissement
-    Programme de surveillance règlementaire DCE en outre-mer et acquisition de connaissance 
-    Programme projets biodiversités
-    Appels à projets thématiques annuels 
-    Autres partenariats avec les collectivités territoriales d’Outre-mer
-    Les conventions du sanctuaire Agoa 

A noter que le budget est en croissance et sera de l’ordre de 70M€/an à sur 2025-2027.

Mission

Le/La chef d’unité partenariats et finances a pour mission la mise en place, l’encadrement et la coordination de l’unité en charge des crédits d’intervention et des partenariats. Il/elle a la responsabilité de l’ensemble des partenariats issus des dispositifs de financement de la direction, soit un portefeuille d’environ 450 conventions. 
Les missions sont les suivantes :
-    Encadrement hiérarchique de 6 agents (responsables de programme et gestionnaires administratif et financier) : recrutement, structuration et animation d’équipe
-    Assure la programmation et le suivi budgétaire des crédits d’intervention du service et de la Direction
-    Responsable du volet administratif et financier du montage des demandes de financements et du montage des partenariats
-    Suit l’exécution des conventions en cours et coordonne le rattrapage des conventions caduques
-    Appui le service et la direction au montage et la gestion des recettes fléchées. 
-    Représente la DOM en tant que besoin dans les instances externes et internes et auprès de la Direction Générale Déléguée Ressources (Direction Finances, Direction Stratégie d’intervention financière…).

Activités principales

-    Encadrement hiérarchique de l’unité en charge des crédits d’intervention et partenariats 
o    Suivi RH des agents (entretiens annuels, montée en compétence, définition des objectifs…)
o    Coordination de l’unité 
o    Assure la bonne compréhension et le respect des procédures internes de l’établissement 
o    Forme et appui les agents dans la gestion quotidienne de leurs dossiers et tâches

-    Assure la programmation et le suivi budgétaire des crédits d’intervention du service et de la direction 
o    Assure la construction du budget annuel du service 
o    Assure la maitrise annuelle de l’exécution budgétaire des crédits d’intervention
o    Produit des projections budgétaires régulières pour la chef de service et la direction
o    Fiabilise le suivi des crédits d’intervention : mise en place d’outils de suivi et amélioration continue
o    Coordonne les demandes de rapportage

-    Responsable du montage administratif et financier des nouveaux partenariats
o    Valide la qualification juridique des nouveaux partenariats et les contrats qui en découlent
o    Analyse le positionnement de l’établissement au regard de ses misions
o    Appui la conception des AAP ou AMI de la direction (règlements et modalités administratives)
o    Est garant de l’instruction administrative des dossiers (maitrise, diffusion et vérification de l’application des consignes, complétude du dossier, cohérence des éléments fournis etc.)
o    Veille à une rédaction adaptée des conventions
o    Supervise la rédaction, la signature et l’engagement financier des conventions
o    Veille à la mise à jour des différents tableaux de bord, en lien avec les services concernés

-    Supervise le suivi d’exécution des conventions
o    Mise en place d’outils pour assurer et fiabiliser le suivi d’exécution et la clôture des contrats 
o    Responsable de la validité des services faits avant mise en paiement (respects des échéances, validités des rapports et justificatifs financiers)
o    Propose et actualise un plan d’action pluriannuel pour résorber le passif de l’ensemble des conventions de la direction et clôturer les conventions caduques

-    Appui à la mise en place des nouvelles recettes (financement externes)
o    Centralise les recettes en cours de la direction
o    Apporte un appui aux chefs de projets dans le montage de leur budget 
o    Diffuse les informations nécessaires pour un suivi financier anticipé des dépenses

-    Activités transversales
o    Assure un rôle de transversalité : représente la direction lors du comité des intervention et des partenariats (COMIP), représente la DOM lors des réunions de travail bimensuelles avec la DSIF et en tant que besoin à des réunions internes ou externes
o    Prépare les instances de validation des dossiers (COMIP, CDI, CA)
o    Contribue à l’amélioration continue des procédures de mise en œuvre des partenariats en lien avec les autres pôles administratifs et les fonctions support
o    Participe aux réunions transversales avec la DSIF et la DF, contribue aux groupes de travail (exemples : mise en place d’un nouveau système d’information sur les interventions ; amélioration des trames contractuelles)
o    Participe à la révision de la politique d’intervention
o    Participation aux événements de portée nationale ultramarins
o    Acquière une vue d’ensemble des interventions à l’outre-mer de l’OFB (parcs marins et autres directions de l’établissement).

Relations liées au poste

Relations internes :

Lien hiérarchique :
-    Sous l’autorité de la chef du service connaissance et appui aux territoires
-    Encadrement de l’unité en charge des crédits d’intervention et des partenariats

Lien fonctionnel
-    Relations étroites avec les chefs d’unités du SCAT
-    Relations étroites avec les délégations territoriales de la DOM et les agents en charge de monter et suivre les partenariats (DT, CM plan Eau, VSC)
-    Agents du service logistique et administratif de la DOM
-    Interfaces régulières avec la DSIF, la direction financière, le pôle juridique (DGD R)
-    Avec les autres pôles administratif et financier de l’OFB

Relations externes :

Acteurs sollicitant un soutien de l’OFB en outre-mer (Collectivités, Etablissements publics, ONG, Organismes scientifiques et techniques, organismes internationaux, Associations, Tout autre acteur public ou privé de la sphère OM). Ministères de tutelles et MIOM.

Profil recherché

Fonctionnaire de catégorie A ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+5 (master 2).

Compétences et qualités requises

Connaissances :

-    Connaissance des procédures administratives, financières et juridiques des établissements publics 
-    Pratique de la gestion et du suivi de conventions financières dans la sphère publique.
-    Connaissance de la gestion budgétaire et comptable publique (GBCP) et des modalités d’exécution financière de la dépense publique ;
-    Connaissance des systèmes d’information financier notamment des administrations publiques. En particulier, la connaissance de SIREP@ est un plus ;
-    Gestion de projet 
-    Connaissance du contexte institutionnel des territoires d’Outre-mer.

Savoir-faire opérationnel :

-    Animation et coordination d’équipe
-    Faire preuve d’adaptabilité dans le cadre du contexte ultramarin
-    Pratique des tableaux (type Excel) et traitement de données
-    Pratique des outils collaboratifs
-    Diffuser l’information sous forme écrite et orale
-    Capacité rédactionnelle 

Savoir-être professionnel :

-    Méthodique, rigoureux, organisé
-    Apte à la prise de décision
-    Capacité à prioriser, hiérarchiser et gérer son stress dans un contexte de charge de travail dense
-    Autonome
-    Ouvert au travail en équipe
-    A l’écoute et aptitude à la communication.
-    Discrétion, sens de la confidentialité.

Conditions d'exercice / sujétions particulières

-Temps plein
- Flexibilité des horaires au regard des contraintes des territoires d’outre-mer
-Télétravail possible avec des jours de présence sur site obligatoires. 

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.