Office français de la biodiversité

Chargé de mission protection milieu marin - éolien et industrie H/F

Référence : 2023/1989
Affectation : Direction interrégionale PACA-Corse
Catégorie : A
Résidence administrative : Marseille (13)
Statut du poste : Vacant
Date limite de candidature : 21/01/2024

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité de la directrice déléguée de façade.

Conditions d’emploi : Emploi permanent à pourvoir soit par un fonctionnaire (détachement ou PNA) ou un agent déjà en CDI de droit public (portabilité envisageable) ; soit en CDD de 3 ans (Rémunération : à partir de 2 422 € brut par mois selon expérience professionnelle).

Durée minimale attendue sur le poste : 3 ans

Créé le 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public administratif dédié à la sauvegarde de la biodiversité sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture. Doté d’un budget de 492 millions d’euros (budget initial 2022), il s’appuie sur l’expertise de près de 3 000 agents, dont une grande partie agit sur le terrain avec, notamment, 1 700 inspecteurs de l’environnement. 

L’établissement est au cœur de l’action pour la préservation du vivant dans les milieux aquatiques, terrestres et marins, tant en métropole que dans les Outre-mer. Les équipes interviennent chaque jour pour lutter contre l’érosion de la biodiversité face aux pressions exercées par la destruction et la fragmentation des milieux naturels, les multiples pollutions, la surexploitation des ressources naturelles, les conséquences du changement climatique, l’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

 A ce titre, l’OFB est responsable de 5 missions complémentaires :

  • la police de l’environnement et la police sanitaire de la faune sauvage
  • la connaissance, la recherche et l’expertise sur les espèces, les milieux et leurs usages
  • l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques
  • la gestion et l’appui aux gestionnaires d’espaces naturels
  • l’appui aux acteurs et la mobilisation de la société

La France met en œuvre la directive-cadre de planification des espaces marins, sur les activités humaines en mer conjointement avec la directive-cadre stratégie pour le milieu marin, visant le bon état écologique des eaux marines, au travers des Documents Stratégiques de Façade (DSF). Elle recherche également la cohérence pour la surveillance, l’évaluation et la protection des milieux marins avec la mise en œuvre de la directive-cadre sur l’eau et les directives habitats faune-flore et oiseaux. Par ailleurs, elle ambitionne de développer un réseau d’aires protégées en protection forte couvrant 10% de son territoire terrestre et marin d’ici 2030, dont 5% des eaux marines méditerranéennes d’ici 2027.
Le poste se situe à la délégation de façade maritime Méditerranée. Composée d’une équipe d’une dizaine de personnes (dont une à Pérols), la délégation de façade apporte un appui aux politiques publiques en matière de création et de gestion d’aires marines protégées en Méditerranée française et de façon plus générale de protection du milieu marin. Elle anime les missions en mer de l’OFB sur la façade, en lien avec les directions régionales littorales et les parcs naturels marins, et représente l’OFB dans les instances maritimes. Les missions très transversales exercées au sein de la délégation nécessitent de nombreux échanges avec les autres services de l’Etat, les partenaires professionnels, les élus et les représentants de la société civile. 

Mission

•    Accompagner la mise en œuvre des politiques publiques de l’environnement marin et la gestion des aires marines protégées en Méditerranée.
•    Promouvoir une gestion durable et raisonnée des usages industriels maritimes au regard de l’environnement dans lequel ces activités s’exercent. 

Activités principales

Être le référent de façade sur le thème des usages industriels maritimes, et notamment de l’éolien en mer : 
-    Appui à la prise en compte des enjeux environnementaux pour le déploiement des Energies Marines Renouvelables (EMR)
-    Appui à la planification de l’éolien en mer sur la façade et à l’amélioration des connaissances sur les impacts de l’éolien flottant en Méditerranée et des enjeux environnementaux associés : participation commission spécialisée éolien, co-animation du conseil scientifique de façade, suivi des fermes pilotes et appels d’offres commerciaux (comités de suivi), pilotage technique et financier du projet Migralion. Suivi des projets de l’observatoire national éolien en lien avec la chargée de mission Observatoire national de l’éolien en mer ;
-    Participation à la mise en œuvre du Document Stratégique de Façade (DSF), sur le volet grands usages maritimes, ports et industries, pour assurer une prise en compte des enjeux environnementaux dans la planification spatiale maritime. 
-    Étude et suivi des usages industriels maritimes (EMR, croisières, transport maritime, dragage, déchets…) et évaluation de leur impact sur le milieu naturel marin. Contribution à la mise en œuvre de mesures de réduction des pressions de ces usages sur le milieu marin, et à la mise en œuvre de la doctrine Eviter-Réduire-Compenser. 
-    Veille et contribution à des guides méthodologiques sur les méthodes d’analyse environnementale (ex. effets cumulés), sur les innovations technologiques plus respectueuses de l’environnement marin, sur les retours d’expériences en matière de restauration et génie écologique. Référent du Pôle Mer Méditerranée 
-    Suivi des interactions entre les espèces mobiles et les pressions potentielles liées aux usages en mer, en lien avec le chargé de mission patrimoine naturel.

Être le référent de façade sur le sujet du bruit sous-marin.
-    Participation à la mise en œuvre du DSF pour la thématique Bruit pour le plan d’action, le programme de suivi et l’évaluation, en lien avec le chargé de mission patrimoine naturel et selon une logique d’intégration des besoins des différentes directives et des différentes échelles (site, aire marine protégée, façade…).

Apporter un appui à la rédaction des avis techniques sur les autorisations en mer et les études d’impacts en lien avec les activités industrielles et/ou concernant le bruit sous-marin.

Appuyer les référents de l’information géographique « mer et littoral » concernant la gestion des données en lien avec l’éolien et les usages industriels.

Appuyer les référents régionaux et de façade dans la gestion et la mise en réseau des aires marines protégées de Méditerranée française, et notamment des sites Natura2000 en mer au large et des sites en région Occitanie par :
-    Appui à la mise en gestion des sites Natura 2000 en mer : portage direct de l’élaboration de certains DOCOB de la façade, notamment pour les sites N2000 au large, méthodologie et aide à l’élaboration ou la révision de DOCOB, mise en place de tableaux de bord
-    Appui à l’atteinte des objectifs de protection forte et de protection intégrale
-    Appui technique et financier aux aires marines protégées existantes ou en devenir
-    Mise en œuvre d’actions de gestion transversales et/ou intersites.
-    
Assurer le suivi financier et budgétaire des projets dont il/elle est chef de projet

Contribuer à l’animation du réseau des gestionnaires d’AMP de la façade, notamment à l’organisation des ateliers techniques de façade. Contributions à la lettre des gestionnaires, rédaction d’articles et de communiqués de presse, participation à des évènements grand public et professionnels.

Connaître et mettre en œuvre la charte d’équipe et les actions collectives associées. 

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Ensemble de l’équipe de la délégation de façade ; 
  • Agents de la direction interrégionale PACA Corse et de la direction régionale Occitanie de l’OFB et des parcs naturels marins de la façade ;
  • Agents de la Direction Surveillance, évaluation, données et de la Direction des Aires Protégées et des Enjeux Marins ; 
  • Autres services et directions des Directions générales déléguées Police, connaissance et expertise, et Mobilisation de la société; 
  • Direction des Relations Européennes et Internationales;
  • Délégations de façade maritime Atlantique et Manche Mer du Nord.

Relations externes :

  • Services de l’Etat (Préfectures, DREAL, DDTM, PREMAR Med, DIRM Med…) de la façade ;
  • Collectivités territoriales : élus, services techniques ;
  • Usagers du milieu marin (industriels, ports, plaisanciers, …) ;
  • Gestionnaires d’aires marines protégées ;
  • Associations ;
  • Organismes scientifiques et bureaux d’études travaillant sur le milieu marin ;
  • Interlocuteurs des pays riverains 

Profil recherché

  • Fonctionnaire de catégorie A ou contractuel détenteur d'un diplôme de niveau Bac+5 (master 2).
  • Expérience souhaitée d’une affectation dans le domaine scientifique et technique marin ou dans le domaine de la gestion des activités humaines en mer. 

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Connaissances sur les écosystèmes marins de Méditerranée ;
  • Connaissances sur les industries maritimes;
  • Connaissance des acteurs et des institutions qui interviennent en mer et sur le littoral ;
  • Connaissances des politiques publiques de protection du milieu marin et de gestion écosystémique des activités humaines en mer ;
  • Connaissances des aspects techniques, économiques et juridiques relatifs aux activités humaines impactant le milieu marin, et en particulier sur les énergies renouvelables marines ;
  • Connaissance du contexte administratif et juridique d’intervention en milieu marin ;
  • Connaissances sur la gestion d’espaces protégés ;
  • Connaissance des systèmes d’information géographique ;
  • Connaissances en bases de données et cartographie.

Savoir-faire opérationnel :

  • Avoir le sens de la communication vers différents publics, capacités de présentations orale et écrite ;
  • Avoir de bonnes capacités de rédaction et de synthèse ;
  • Avoir de bonne capacité d’interface science / politiques publiques ;
  • Avoir une capacité d’initiative dans le montage de projet et développement de projet ;
  • Animer des réseaux et organiser des réunions avec publics variés ;
  • Avoir de l'expérience dans la gestion de projets.
  • Utiliser des SIG (logiciel QGIS) et cartographie 
  • Pratiquer l’anglais professionnel

Savoir-être professionnel :

  • Bon contact humain ;
  • Organisation, méthode, rigueur ;
  • Dynamisme, réactivité, capacité d’adaptation ; 
  • Autonomie et capacité de travail en équipe.

Conditions d'exercice / sujétions particulières

  • Déplacements à l’échelle de la façade.

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.