Office français de la biodiversité

CDD - Chargé de mission océan Indien du programme européen BESTLIFE2030 (h/f)

Référence : 2023/1264
Affectation : Direction des outre-mer
Résidence administrative : Saint denis de la Réunion (974)
Poste à pourvoir le : 01/05/2023
Date limite de candidature : 14/04/2023

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du Délégué Territorial Océan Indien

Conditions d’emploi : Recrutement pour une durée de 3 ans  sur projet à pourvoir ; soit par un contractuel (rémunération selon expérience professionnelle comprise entre 2399€ et 3139€ bruts mensuels), soit par un fonctionnaire en détachement sur contrat

Créé le 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public administratif dédié à la sauvegarde de la biodiversité sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture. Doté d’un budget de 492 millions d’euros (budget initial 2022), il s’appuie sur l’expertise de près de 3 000 agents, dont une grande partie agit sur le terrain avec, notamment, 1 700 inspecteurs de l’environnement. 

L’établissement est au cœur de l’action pour la préservation du vivant dans les milieux aquatiques, terrestres et marins, tant en métropole que dans les Outre-mer. Les équipes interviennent chaque jour pour  lutter contre l’érosion de la biodiversité face aux pressions exercées par la destruction et la fragmentation des milieux naturels, les multiples pollutions, la surexploitation des ressources naturelles, les conséquences du changement climatique, l’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

 A ce titre, l’OFB est responsable de 5 missions complémentaires :

  • la police de l’environnement et la police sanitaire de la faune sauvage
  • la connaissance, la recherche et l’expertise sur les espèces, les milieux et leurs usages
  • l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques
  • la gestion et l’appui aux gestionnaires d’espaces naturels
  • l’appui aux acteurs et la mobilisation de la société

Point focal de l’établissement en outremer, la Direction des Outre-mer met en œuvre le principe de subsidiarité dans l’animation, l’application des politiques et l’affectation des crédits d’interventions à l’outremer. Elle assure une représentation permanente locale avec des délégués territoriaux qui sont les points d’entrée unique et de représentation de l’OFB dans une zone géographique déterminée. Cette direction est entre autres composée de : 2 Parcs Naturels Marins, 1 sanctuaire AGOA, 6 services départementaux, 5 délégations territoriales (Guyane, Océan Indien, Antilles, Nouvelle Calédonie, Polynésie Française), tous implantés localement. Elle comprend également des services centraux, principalement situés en région parisienne. La Direction des Outre-mer apporte également, aux services de l’État et aux collectivités territoriales, une animation et une ingénierie locales notamment au travers de partenariats.

 

Le projet BESTLIFE2030, d’une durée de 8 ans, vise à gérer, coordonner et animer sur la période 2023-2030, un volet spécifique du programme LIFE de la commission européenne, consacré exclusivement aux régions ultrapériphériques et aux pays et territoires d’outre-mer. Doté d’une enveloppe totale de 32 millions d’euros (jusqu’à 100 000 € maximum de subvention/projet), il permettra le soutien d’actions de conservation ou de restauration de la biodiversité en outre-mer. Le projet est coordonné par l’UICN international qui aura la charge de la gestion globale du projet et de l’octroi des subventions. L’OFB est membre du consortium avec le rôle d’animateur de plusieurs « hubs » régionaux correspondant aux Régions Ultrapériphériques françaises (Guyane, Guadeloupe, Martinique, Mayotte et la Réunion), ainsi qu’à plusieurs Pays et territoires d’outre-mer français (Saint Barthelemy, Saint Pierre et Miquelon et les Terres australes et antarctiques françaises). L’OFB agira essentiellement en tant qu’accompagnateur des porteurs de projets avec des missions d’information, de conseil, d’aide au montage et au suivi des projets. Afin de mettre en place et d’assurer le suivi de cette mission dans les Antilles, l’OFB recrute un chargé de mission.

Mission

L’animateur territorial devra mettre en place, faire connaître et accompagner le projet BESTLIFE2030 sur son territoire, en assurant un suivi régulier avec la coordinatrice nationale du projet, en contribuant à la déclinaison régionale et au suivi des appels à projets, en accompagnant techniquement les porteurs de projet et en fournissant les informations nécessaires au suivi administratif et financier du projet.

Activités principales

  • Veiller à la bonne organisation des appels à projets ;
  • Veiller à la bonne synergie entre les différentes possibilités de financements des projets pour la biodiversité sur le territoire : appels à projets de l’OFB (TeMeUm, ABC, Aires éducatives…), budget d’intervention biodiversité Outremer de l’OFB, autres fonds européens…
  • Communiquer et échanger avec la coordinatrice afin de recueillir auprès des porteurs de projets les informations nécessaires au suivi administratif et financier du projet pour le reporting auprès de la CE ;
  • Promouvoir au niveau territorial le projet BESTLIFE2030 et contribuer activement à la diffusion des informations nécessaires concernant les appels à propositions ;
  • Accompagner techniquement les porteurs de projets dans la construction de leurs actions en amont du dépôt des dossiers ;
  • Répondre aux questions des partenaires, par le biais d'échanges bilatéraux et d'ateliers techniques, sur la base des documents de communication et des supports convenus avec l’équipe de coordination ;
  • Organiser et préparer les ateliers/webinaires régionaux de montée en compétences en collaboration avec l’équipe de coordination ; faciliter l’accès aux ressources OFB sur les thématiques biodiversité (Centres de ressources) ;
  • Organiser les réunions d'évaluation des propositions soumises par les porteurs de projets ;
  • Participer aux réunions de pilotage et rendre compte des résultats des appels et des projets financés ;
  • Assurer une bonne communication avec les porteurs de projet et suivre les projets financés ;
  • Appuyer les bénéficiaires pour la production de rapports de bonne qualité et pour la promotion des résultats des projets ;
  • Organiser les visites de suivi des projets financés ;
  • Préparer des articles et communiquer sur les résultats des projets, y compris des interviews vidéo ;
  • Contribuer au rapport de capitalisation en synthétisant les enseignements tirés des projets, les bonnes pratiques et en élaborant des recommandations ;
  • Contribuer à l’acquisition de connaissances via le suivi d’indicateurs pour souligner les impacts de BESTLIFE2030 au niveau régional.

 

Relations liées au poste

Relations internes :

  • Direction des Outremer, service connaissance et appui aux territoires, Délégations territoriales de l’OFB outre-mer
  • Direction des relations européennes et internationales
  • DGD Mobilisation de la société

Relations externes :

  • UICN international ;
  • Acteurs institutionnels des RUP et PTOM français
  • Tous les futurs porteurs de projet (associations, collectivités, entreprises,  …..)

 

Profil recherché

Niveau de diplôme requis

  • Niveau Bac + 5 souhaité en gestion des écosystèmes, en agronomie ou en relations européennes et internationales, si possible avec une spécialisation dans les milieux tropicaux (ingénierie et suivi de projets)
  • Expérience souhaitée en gestion de projet (européen préférentiellement),
  • Expérience souhaitée dans un RUP ou PTOM,
  • Anglais indispensable (écrit et oral).

 

Compétences et qualités requises

Connaissances :

  • Gestion de projet et outils associés
  • Ingénierie écologique
  • Politiques publiques de la biodiversité
  • Enjeux des outre-mer français (une bonne connaissance et compréhension des problèmes environnementaux de la région dans laquelle le chargé de mission postule, ainsi qu'une bonne expérience de travail avec les acteurs environnementaux serait un plus)
  • Gestion de projet européen

Savoir-faire opérationnel :

  • Savoir négocier et être portage de positions
  • Faire une expertise technique de projets ; approche terrain
  • Animer de réunions, groupes de travail et réseaux
  • Organiser des formations
  • Rédiger des comptes rendus, synthèses et analyses
  • Maîtriser l’anglais écrit et oral

Savoir-être professionnel :

  • Rigueur et organisation, autonomie
  • Capacité à mobiliser et à communiquer
  • Capacité de travail en équipe, en mode projet
  • Qualités relationnelles et de communication
  • Capacité d’écoute, d’animation, notamment au profit des bénéficiaires et des parties prenantes

 

Conditions d'exercice / sujétions particulières

  • L’animateur territorial BESTLIFE2030 doit être basé dans l'océan Indien afin d'apporter un soutien utile aux porteurs de projets des RUP de sa région.
  • Déplacements au niveau national et dans les autres départements et régions d’outre-mer.

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
  • Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.